Non classé

Le réseau routier de Grand-Yoff

La première mission du laboratoire a été de cartographier la voirie de Grand-Yoff. Infrastructure de base permettant la circulation des personnes et des marchandises il était essentiel de connaitre précisément l’organisation et le tracé  des routes, évaluer l’état des voies de circulation, ainsi que leur niveau de dégradation. La plupart  des voies ne sont pas bitumées ; et quand elles le sont, elles sont envahies par le sable.

Plusieurs axes importants sont présent à Grand-Yoff. On y trouve deux grands axes Sud-Nord faisant le lien entre le centre de Dakar et la route de l’aéroport et un axe Est-Ouest reliant l’autoroute à La Voie de Dégagement Nord (VDN). Un certain nombre d’autres rues moins fréquentées permettent la circulation dans le reste de la commune. Souvent accusé de ne pas être dimensionné à la hauteur des flux qui y circulent, il fallait faire un état des lieux de la voirie d’autant plus que les axes de communication sont liée à d’autres thématiques qui intéressent le laboratoire: transport public, encombrement et embouteillage, commerce informel sur la voir publique… L’objectif était de savoir dans un premier temps la localisation et la longueur des rues de Grand-Yoff en distinguant les rues goudronnées et les rues non goudronnées. Les rues goudronnées étant le siège d’une circulation importante nous avons souhaité en plus connaitre son état en identifiant les nids de poule, les portions ensablées, les dôs d’ânes et les autres éléments présents sur la chaussé (blocs de bétons, gravas etc).

 

Méthodologie de collecte de données

Notre méthodologie se décompose en trois étapes très simples :

  • Collecte des données d’Open Street Map.
  • Validation et corrections des données par observation d’images satellites récentes. A chaque oubli, erreur et imperfection des données d’OSM, nous avons rectifiés et mis à jour les données.
  • Phase de terrain. Du 31 janvier au 6 février 2017 nous avons parcouru à pied l’ensemble des voies goudronnées muni de smartphone équipé de GPS et de l’application Locus Map. En plus de valider la localisation des rues goudronnées, nous avons géo localisés les nids de poule, dos d’âne, secteur ensablé et autres éléments présents sur la chaussé. Quelques informations supplémentaires ont été enregistrées comme la taille des nids-de-poule, la largeur des segments ensablés ou la capacité des dos d’âne à ralentir la circulation.

Les Résultats :

La commune de Grand-Yoff compte 156 km de voies de circulation. Environ un tiers du réseau routier est goudronné soit 46  km. Le reste, 110 km, sont des voies non goudronnées en grande majorité faites de sable.

Le schéma général est représentatif de la situation à Dakar : l’intérieur des quartiers est parcouru par des petites rues de sables tandis que les pourtours des quartiers et les grands axes sont goudronnés. Les rues intérieures son parfois difficilement accessible en voiture et sont le siège de la vie de quartier. On y trouve quelques boutiques mais également un certain nombre d’éléments qui du fait du manque d’espace se sont délocalisés sur ces petites rues (commerce informel, réparation de véhicules, ateliers, restauration etc). Les rues goudronnées sont eux longés de commerces et services de moyennes et grandes tailles, d’arrêts de bus mais également à certains endroits de commerces informels empiétant sur les trottoirs.

Carte_route_GY_4_6

L’ensablement

Nous avons relevés 12.9 km de segments de rue ensablés soit un tiers de l’ensemble du réseau goudronné de Grand-Yoff. Cet ensablement est parfois très important et occupe une partie significative de la chaussée. Le sable ralenti la circulation automobile et oblige certains deux roues à rouler au pas. Il augmente les risques d’accidents et rend difficiles l’écoulement des eaux pendant la saison des pluies.

sable_rue

L’essentiel des portions de rues touchées sont recouverts de bandes de sables d’une largeur inférieur à 2 m ce qui perturbe modérément le trafic. Néanmoins la succession de segments même peu ensablés finit par affecter la circulation en plus de rendre l’écoulement des eaux difficiles. Un axe est particulièrement affecté, celui partant du numéro Uno et allant jusqu’à la route de l’aéroport. Néanmoins la circulation sur cette rue est faible, les conséquences en sont donc réduites.

En revanche, deux axes très importants allant de rond-point 6 jusqu’à la route de l’aéroport sont très ensablés alors que la circulation y est très importante. Les conséquences y sont donc plus importantes.

En cumulé, l’ensemble des portions ensablées occupe une superficie de plus de 16 000 m² soit environ deux terrains et demie de football.  Le volume total du sable est difficile à estimer mais serait compris entre 835 et 2 506 m3.

Carte_SABLE_GY

Un certain nombre de rues sont désensablées régulièrement. Néanmoins, ce désensablement est en général temporaire car le sable sur la chaussé est simplement déplacé sur les trottoirs ou dans les rues adjacentes résidentielles non goudronnées. Le sable n’étant pas évacué, les rues finissent inlassablement par être réinvesties par le sable. Nous avons identifié cinq rues à désensabler de manière prioritaire. Ces rues combinent une circulation et un ensablement important.

http://u.osmfr.org/m/108559/

Les nids de poule

Au total nous avons dénombré 171 nids de poule affectant 27 km de rues goudronnées. En rapportant le nombre de nids de poule par mètre nous obtenons les statistiques suivantes :

  • Routes goudronnées avec moins d’un nid de poule tous les 500 m: 9,4km
  • Routes goudronnées avec un nid de poule tous les 100 à 500 m : 13,5km
  • Routes goudronnées avec un nid de poule tous les 1 à 100 m   : 4,2km

Carte_NDP_RATIO_GY

D’autre part, certaines routes étaient tellement dégradées que recenser les nids de poule de manière individuel perd de son sens tant ils sont nombreux. Nous avons dans ce cas choisis de recenser ces segments de rues très détériorés et non chaque nid de poule qui s’y trouve.

Au total, 29,9 km de rues goudronnées sont affectées par les nids de poule.

De manières générales si les longueurs cumulées des rues affectées par les nids de poule est importante, ces derniers sont relativement espacés pour ne pas affecter gravement la circulation. En revanche, quelques secteurs, résidentiel la plupart du temps, sont particulièrement affectés notamment celui de la mairie, et ceux autour du camp Leclerc. Dans ces rues, les rues sont très dégradées et la circulation y est très ralentie. Les flux y étant peu importants, la gravité du problème y est donc modérée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s