Non classé

Grand-Yoff en bref

Bienvenue pour cette introduction sur Grand-Yoff, le quartier d’intervention du laboratoire de Cartographie !

Un peu d’histoire…

Le quartier de Grand-Yoff a vu le jour vers les années 1950 dans un paysage de brousse et de dunes côtières. Elle aurait été créée par des éleveurs et des cultivateurs originaires des Niayes. Sa population a progressivement augmentée du fait de la relocalisation d’habitants expulsés du centre de Dakar et surtout par l’afflux d’habitants ruraux. S’effectuant par vague, le peuplement s’est fait sans aménagement préalable, viabilisation, eau courante ou électricité. La population a continué d’augmenter dans les années 60 et 70 où les quartiers informels se sont multipliés, notamment les deux plus grands : Arafat et Cité millionnaire. A partir des années 1990, des quartiers aménagés, viabilisés et organisés ont été implanté. Ces nouveaux quartiers ont été dotés d’infrastructures bénéficiant à l’ensemble de la commune (des  écoles, des CEM, des Postes de Santé, des marchés et des Services publiques, des camps militaires et de gendarmerie, un hôpital, un SAMU et un centre de foire et d’exposition). Grand-Yoff est devenu une agglomération qui se distingue aujourd’hui par son poids démographique, le dynamisme et la diversité de sa population du reste des communes de Dakar.

Aujourd’hui, les réserves foncières de Grand-Yoff sont épuisées et plus aucun nouveau quartier ne peut être implanté sans tenir compte du bâti déjà existant. La commune continue néanmoins de se transformer a un rythme rapide par la densification, l’implantation de nouveaux commerces, les initiatives sociales et communautaires.

Grand Yoff, une commune au cœur de Dakar

La commune d’arrondissement de Grand-Yoff a été officiellement créée en 1996. Elle est l’une des 19 communes de la ville de Dakar dans une région qui comprend quatre départements (Pikine, Guédiawaye, ville de Dakar et Rufisque). C’est une commune d’arrondissement qui depuis l’acte 3 de la décentralisation détient l’ensemble des prérogatives d’une commune normale. Elle contient une constellation 65 quartiers.

carte_localisation_gy

 

Le “Sénégal en miniature”

La commune de Grand-Yoff est loin de ce qu’elle était au début des années 1960. Aujourd’hui,  Grand-Yoff compterait plus de 185 000 habitants d’après le recensement de 2013. Si il y a un débat sur le nombre total d’habitant qui pourrait être en fait beaucoup plus élevé il n’y en a pas sur le fait que Grand-Yoff est la commune la plus peuplée du département de Dakar et la septième commune la plus peuplée du Sénégal devant de grandes villes comme Tambacounda ou  Louga (ANSD, 2017). La population se compose essentiellement de Wolofs, Pulaar, Sérères et Diolas.  Enserré dans des limites exiguës, Grand-Yoff occupe une superficie de seulement 6.3 km². Avec une moyenne de 29 000 habitants au km², soit 50% de plus que la commune de Paris et le district urbain de Bombay et 7% de plus que Manhattan à New-York, la densité de Grand-Yoff est très élevé !

20170224_123257

Economiquement parlant, Grand-Yoff est une commune très active. Elle accueille des industries, des ateliers, de très nombreux commerces, plusieurs marchés, des gares routières et plusieurs siègent d’institutions gouvernementales.

Tous ces éléments font de Grand Yoff un « Sénégal en miniature ».

Des défis nombreux

Les défis de la commune sont nombreux. La forte densité entraine un certain nombre de difficulté comme l’encombrement des rues, des litiges fonciers, des conflits d’occupation. Ces problèmes ont tendance à empirer du fait de la croissance rapide du nombre d’habitant, plus de 57 000 nouveaux résidents depuis 2002 (+44%). Les habitants mentionnent également les problèmes d’inondations récurent pendant la saison des pluies qui affectent des quartiers entier et complique de manière considérable la vie des Grand-Yoffois touchés. A cela s’ajoute des problèmes d’insécurité, le manque d’infrastructures de santé et d’éducation, les problèmes de logement et un chômage élevé, notamment chez les jeunes.

20170327_115833

Les problèmes sont nombreux mais les solutions, les ressources et la motivation des forces vives du quartier le sont aussi et le laboratoire de cartographie s’inscrit dans la dynamique du développement de Grand-Yoff.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s