Non classé

Enquête : Les difficultés rencontrées dans les quartiers de Grand-Yoff.

L’une des activités majeures du laboratoire est de mettre en évidence les problèmes qui préoccupent les populations de Grand Yoff. Lors de nos visites de terrain pour la cartographie des 66 quartiers de la commune, une fiche a été remise à chaque délégué pour recenser les difficultés rencontrées par les populations dans chaque quartier. Les délégués ont été libres de la remplir et de nous la remettre. Nous avons pu à ce jour récupérer 50 fiches sur les 66 distribuées. Nous résumons ici les principaux enseignements de cette enquête.

Deux grands types de problèmes sont régulièrement mentionnés par les délégués de quartier :

Les difficultés socio-économiques :

  • Insécurité
  • Irrégularité foncière
  • Chômage et pauvreté

Insuffisances des infrastructures :

  • Voirie encombrée
  • Infrastructures d’assainissement défectueuses
  • Eclairage nocturne insuffisant

graph_probleme

Une observation rapide des résultats montre que la thématique de l’insécurité domine tous les autres problèmes puisqu’elle est mentionnée par 60% des délégués de quartier. Grand-Yoff est connu pour ses agressions, vols ou autres activités clandestines. Cette enquête confirme la présence d’une insécurité chronique dont souffrent les habitants. La présence de nombreux bars attirant une clientèle suspecte, le manque d’éclairage et la présence de très nombreux jeunes désœuvrés vivant dans des familles sans ressources sont les explications généralement avancées par les délégués pour expliquer cet état de fait. L’unique poste de police de Grand-Yoff et sa vingtaine d’agents ne peuvent assurer de manière efficace la sécurité dans une commune qui compte 200 000 habitants.

CARTES_insecurite

Si l’insécurité domine les statistiques, les populations de Grand-Yoff sont affectées par de nombreuses autre difficultés socio-économiques. La pauvreté, le chômage contraignent nombre de familles à vivre dans des conditions très difficiles en plus d’aggraver les problèmes d’accès à l’eau, à un logement et à des soins de qualité. Le manque de ressource contraint également les habitants a vivre comme dans beaucoup de communes de la région de Dakar sans de titres de propriétés en bonne et due forme. Une régularisation, en plus des problèmes juridiques, est en effet une procédure coûteuse.

Les difficultés liées au cadre de vie et au manque d’infrastructure viennent s’ajouter à cette liste. La voirie est sous dimensionnée et ne permet pas une circulation fluide. La congestion permanente des routes est à l’origine de problèmes de pollution, de bruit, de retard des transports et d’accidents.

Carte_voirie

Enfin,  les infrastructures d’assainissement sont elle aussi inadaptées et accentuent les problèmes de remonté d’égout, d’inondation et d’insalubrité.

Cartes_assainissement

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s